À savoir avant de partir en workation: les conseils d’une experte

Envie de changer d’environnement après des mois de télétravail, mais vous êtes stressé(e) rien qu’à entendre le terme « workation »? Ou vous avez l’impression que ce type de vacances est justement trop relaxant pour pouvoir travailler? Notre collègue Fleur a testé le workation et a rapporté une valise pleine de trucs et astuces. Lisez ici tout ce que vous devez savoir avant votre départ en workation.

1. Organisez votre workation

Si vous voyagez souvent, vous avez certainement déjà remarqué qu’on perd vite beaucoup de temps en prenant un vol ou en roulant pour rejoindre une destination éloignée. Planifiez votre temps de voyage de façon stratégique afin de pouvoir profiter pleinement de votre semaine de travail. Rejoignez votre destination le dimanche après-midi. Vous avez ainsi suffisamment de temps pour vous reposer, vous acclimater et découvrir votre nouvel environnement de travail. Ou partez carrément le week-end. En ce moment, deux jours de détente en plus rien que pour soi ne sont pas de refus!

2. La technologie, votre meilleure alliée

Avant votre départ, assurez-vous que votre ordinateur portable et vos autres appareils technologiques soient bien mis à jour. Vous éviterez ainsi tout stress inutile sur place. Ce serait dommage de perdre des moments précieux de vacances à chercher à comprendre pourquoi votre ordinateur doit absolument faire sa mise à jour semestrielle maintenant. Lorsque vous faites votre valise, veillez bien à emporter tous vos chargeurs essentiels. À moins que vous ne cherchiez sournoisement à passer des vacances forcées? 😉

3. Oubliez la mentalité 9-17

En workation, vous ne devez pas vous tenir à un horaire type de 9h à 17h. Envie de commencer votre journée de travail plus tôt pour pouvoir aller à la piscine une heure plus tôt ou faire une plus longue balade sur la plage? Parlez-en avec votre responsable ou vos collègues, et c’est parti!  Ce serait malheureux d’avoir un agenda plein de visioconférences pendant votre workation. Vous êtes quand même en « vacances professionnelles »: vous feriez mieux d’en profiter pleinement. Utilisez l’inspiration procurée par votre nouveau cadre pour travailler sur vos projets.


Lisez aussi: Pourquoi vous devez planifier un workation sans attendre


4. Découvrez votre logement et ses possibilités de détente

La routine et les habitudes sont bien ancrées en nous. Osez quitter votre chambre d’hôtel confortable pour travailler dans d’autres endroits dans l’hôtel ou autour de celui-ci. Pourquoi pas la terrasse sous les palmiers, une plateforme avec vue sur mer ou peut-être un transat au bord de la piscine? Vous remarquerez que vous pouvez aussi y trouver le calme tout en travaillant très bien.

5. Un homme/une femme averti(e) en vaut deux

À côté de tout le travail que vous entendez accomplir sur place, un workation est l’occasion idéale d’explorer une nouvelle région. Sur place, vous pouvez toutefois perdre beaucoup de temps de travail à rechercher d’agréables petits restaurants ou de ravissants villages. Avant votre départ, pensez à dresser une liste des endroits que vous souhaitez visiter et des choses que vous voulez faire. De cette façon, vous pourrez bien planifier ces activités dans votre semaine de travail et vous ne manquerez rien de la destination. Faites également une liste des facilités de l’hôtel que vous comptez absolument utiliser. Par exemple: un massage, un cours de pilates ou une balade en bateau avec le coucher de soleil romantique sur la mer…


Lisez aussi: Premier workation: mon expérience


6. Fixez-vous des objectifs

Avant même de vous en apercevoir, votre workation sera déjà fini. Vous devez donc absolument vous mettre des objectifs au préalable. Déterminez ce que vous voulez tirer de votre workation. Besoin de trouver une nouvelle énergie? Envie d’être inspiré(e) par l’environnement? Vous devez boucler un projet difficile? Une fois que vous aurez fixé vos objectifs, vous pourrez mieux organiser votre semaine de travail et revenir de ce workation avec un sentiment de satisfaction.

7. Mettez votre culpabilité de côté et informez vos collègues

Le concept de « workation » est nouveau pour beaucoup. Cela signifie qu’il suscite également de nombreuses interrogations et incompréhensions. En effet: vous partez en « vacances » pendant votre semaine de travail. Expliquez à votre équipe, à vos amis et à votre famille pourquoi vous partez en workation et quels sont les avantages. De cette manière, vous pourrez vous concentrer sur vos objectifs sans sentiment de culpabilité et avec le soutien nécessaire. On parie qu’en un rien de temps vos proches voudront aussi partir en workation?

8. Profitez-en!

Et last but not least… Outre ce dur labeur, vous êtes là aussi surtout pour vous détendre. Se déconnecter du travail est difficile, mais pas impossible! Une fois que vous aurez trouvé le parfait équilibre entre le travail et les vacances, ce workation sera encore plus chouette et peut-être deviendra-t-il un rituel annuel? Découvrez notre offre de workations.

Elle est imbattable en jeux de mots, toujours de bonne humeur et une éternelle rêveuse. Elle est disponible en permanence et à travers son rôle de coordinatrice des réseaux sociaux chez TUI, elle...

Récits similaires