Comment vaincre votre peur de l’avion?

La peur de l’avion. Il y a plus de gens qui ont peur de l’avion que vous ne le pensez. Vous aussi, vous avez peut-être des questions qui vous taraudent. À quel point est-il dangereux de prendre l’avion? Que sont les fameuses turbulences? Et que faire si je suis pris de panique en montant dans un avion? Nous avons cherché des réponses en nous entretenant avec Joost, pilote chez TUI fly. Dans ce blog, nous vous dirons tout sur la sécurité à bord et vous donnerons des astuces pour vaincre votre aviophobie. Parce qu’au fond, elle se surmonte assez facilement.

Combien sommes-nous à avoir peur de l’avion?

Vous souffrez aussi d’aviophobie? Il n’y a pas de honte à avoir. Et vous n’êtes certainement pas le seul. Environ 35 % de la population a peur de prendre l’avion. Peut-être n’avez-vous encore jamais pris l’avion, et du coup cela vous effraie. Ou a contrario, vous y êtes peut-être habitué, mais voler reste source d’angoisse.

De quoi ont peur les personnes sujettes à l’aviophobie?

Le plus grande angoisse des personnes sujettes à l’aviophobie est que l’avion s’écrase. Et bien entendu, lorsqu’il y a un crash d’avion quelque part dans le monde, cela fait toujours les gros titres. Or, vous n’avez aucune raison d’avoir peur. La probabilité d’avoir un accident de voiture dans le monde est 113 fois plus élevée que celle d’avoir un accident d’avion.

 Si on regarde en Europe, voler est encore plus sûr. En 2019, selon les chiffres de l’EASA Annual Safety Review, il n’y a eu aucun mort à déplorer sur des vols commerciaux. Donc 0 décès, comparé aux 646 tués sur les routes rien qu’en Belgique. Or, vous vous sentez confiant pour prendre le volant et aller faire vos courses ou vous rendre au travail.

Qu’est-ce qu’une turbulence?

Les personnes qui craignent l’avion ont aussi souvent peur des turbulences. Il ne faut vraiment pas. Nous avons demandé à Joost, pilote chez TUI fly, de nous expliquer en quoi consistait une turbulence. En fait, une turbulence n’est rien d’autre que des courants d’air que l’avion traverse. On pourrait la comparer avec les vagues de la mer. Une turbulence se produit souvent avec de l’air instable. Par exemple autour des montagnes, à la limite entre les deux masses d’air (air chaud et air froid) ou dans les parages d’une tempête. Bien entendu, une turbulence n’est pas hyper agréable, mais c’est aussi banal que du brouillard ou de la pluie.

Les turbulences sont-elles dangereuses?

Non, une turbulence ne constitue jamais un danger pour l’avion. À l’instar d’un paquebot construit pour affronter les vagues, un avion a été conçu pour traverser les turbulences. Les appareils modernes sont aussi équipés d’un radar météo et gardent contact avec les contrôleurs aériens au sol. Et si une tempête ou un orage survient? Les pilotes essaient alors de le/la contourner.

Mais parfois, les turbulences sont inévitables. Dans ce cas, le pilote demande aux passagers d’attacher leur ceinture. La plupart du temps, il prend la parole à l’interphone et puis la petite lampe indiquant d’attacher sa ceinture s’allume. L’équipage arrête alors le service à bord et s’installe aussi sur un siège avec la ceinture attachée. Il se montre également strict envers les passagers qui se lèvent quand même de leur siège. Pourquoi? Parce qu’il est important de rester assis et attaché durant une turbulence. Les récits horribles circulant sur Internet au sujet des turbulences sont surtout liés aux passagers qui ne respectent pas les règles. Si en voiture vous empruntez une route cahoteuse, vous serez aussi soulagé d’avoir mis votre ceinture. C’est exactement le même principe pour l’avion. Conseil de nos pilotes: attachez votre ceinture par-dessus votre couverture. Ainsi, les hôtesses et stewards la voient directement et ne doivent pas vous tirer de votre sommeil.

Conseils contre l’aviophobie avant le vol

Souffrir d’aviophobie n’est pas très agréable. Mais heureusement, une bonne préparation, ça aide.  Veillez à ce que votre valise soit bouclée minimum un jour à l’avance. Faites en sorte d’avoir également préparé votre bagage à main, vos documents de voyage et votre passeport. La veille au soir du départ, il est préférable de ne consommer ni bière, ni vin, ni café. En effet, l’alcool et la caféine augmentent la sensation d’anxiété. Le jour du départ, partez pour l’aéroport à l’heure. Histoire d’avoir le temps de vous faire plaisir dans l’un des restaurants de l’aéroport et de flâner dans une boutique. De quoi mieux entamer votre voyage qu’avec le stress du trajet sur l’autoroute.

Comment surmonter ses angoisses à bord?

Une fois dans l’avion, dites-vous que vous n’êtes pas vraiment le seul à appréhender le vol. Essayez de ne pas considérer l’expérience que vous vivez comme « dangereuse » ou « anormale ». Un avion est truffé de technologies et chaque bruit, chaque témoin lumineux ou annonce a une explication parfaitement logique. Mettez de la musique douce sur votre téléphone et n’oubliez pas vos écouteurs. Ou prenez un bon bouquin. Cela vous divertira l’esprit. Et si l’angoisse prend le dessus? Surveillez votre respiration et respirez doucement par le nez et expirez par la bouche.

Vous avez des palpitations à l’idée de monter dans un avion et vous cherchez un cours pour vaincre cette peur? TUI collabore avec Freesky, qui propose depuis de nombreuses années un accompagnement professionnel dans le cadre de la phobie de l’avion.

Récits similaires