Un peu de tout: du local, de l’authentique et de l’all inclusive

Enfin, les vacances. Si vous optez pour un séjour all inclusive, vous connaissez comme moi les préjugés de cette formule. Pendant des jours, se dorer la pilule au soleil du matin au soir, se gaver au buffet à chaque repas, puis prendre le temps de digérer, boire des verres à volonté etc. etc. Intercaler éventuellement l’un ou l’autre moment pour jouer aux cartes, dévorer un roman ou papoter… Le plus important? Brunir sans laisser aucune trace de bronzage et se remplir constamment l’estomac. Euh, je vous arrête tout de suite, cela ne doit pas forcément se passer comme ça. Je ne parle pas d’aller dans la piscine ni de faire la crêpe au soleil devant un bouquin, ça pourquoi pas. Là où ça coince, c’est plutôt au niveau du “gavage”. Si j’ai bien appris quelque chose ces dernières années sur ce genre de vacances où on se gave de nourriture et d’alcool, c’est qu’on n’en revient pas du tout reposé. Et même si cette perspective semble chouette à première vue, elle produirait plutôt l’effet inverse. Ne soyez pas offusqué, y’a pas que moi qui le dit! 

Dingue de cuisine saine

Et si on recherchait les habitudes locales, du moins au niveau culinaire? Les aliments issus des circuits courts, produits par les agriculteurs de la région. C’est presque toujours l’option la plus saine et la meilleure gustativement parlant. Manger équilibré donne de l’énergie et permet de recharger les batteries pendant les vacances, qu’elles soient de courte ou de longue durée. Je vous entends penser tout haut: ouais ouais, c’est bien beau tout ça, mais la formule de vacances all inclusive et relaxante où on ne doit penser à rien n’est pas compatible avec la seconde (locale, authentique, saine)… On parie que vous avez tort?! Car c’est là qu’intervient TUI BLUE. Une expérience pure et authentique où la santé occupe une grande place. Dans des resorts installés dans des endroits paradisiaques au soleil.

Nous avons séjourné en Algarve, au Portugal, au TUI BLUE Falésia, où nous avons surtout été surpris par la nourriture. Pour commencer par le commencement: dans le restaurant principal, le menu se présente sous la forme d’un buffet, mais l’endroit est incomparable. Ici, vous êtes à la table de BLUE Taste. Pardon? Mais oui. Cela veut dire: “pu****, c’est vachement bon!” J’assume mes propos. De toute ma carrière dans les voyages, j’en ai vu défiler pas mal, des buffets. Et pourtant, le BLUE Taste était une expérience inédite pour moi.

Local & authentique

Je vous le donne en mille: le buffet auquel nous avons bu et mangé pendant plusieurs jours était le meilleur de toute ma vie. On s’est vraiment régalé avec la cuisine saine, authentique et locale, caractéristique du Portugal. Et c’est un euphémisme: poisson frit, pâtes succulentes et pain tout chaud sorti du four. Sans compter les spécialités typiques que l’on ne retrouve qu’au Portugal comme la cataplana (viande de porc, poissons et fruits de mer mijotés dans un récipient en cuivre), les gambas au piri-piri, les sardines, les figues et les bolinhos de amendoa (petits gâteaux aux amandes). Et puis, tous les jours de la diversité. Du coup, après une petite semaine passée sur place, nous étions loin d’en avoir assez.

Les produits proviennent directement d’agriculteurs et de marchés locaux. Mieux encore: deux fois par semaine, un mini marché local composé d’un seul étal se tient à l’hôtel, de quoi acheter quelques denrées artisanales à ramener chez vous. Par ailleurs, nous avons aussi constaté que l’hôtel prévoyait en fonction du nombre de clients. Par ex., le dimanche, le jour du check-out, comme il y a souvent peu de monde, le buffet est réduit de moitié. Vous avez aussi des chefs à disposition pour vous préparer votre repas à la demande: pommes de terre rissolées, crêpes, gambas ou menu du jour. C’est à la fois frais et succulent et anti-gaspillage. Bref, tout le monde y gagne.

Et ça ne s’arrête pas là

Je peux encore m’épancher? Sur les vins, par exemple? Les vins du patron (y compris dans la formule all inclusive) sont exquis, mais vous avez aussi la liberté de choisir votre vin à la carte. On était tellement fan d’un vin blanc sec local qu’on se prenait de temps en temps une bouteille pour quelques euros de plus. Cela ne vous ruinera pas et, en plus, c’est un régal. En parlant de régal: durant votre séjour, réservez une table dans le restaurant à la carte, où on fait la queue pour un dîner raffiné. Les bouteilles Ruinart (perso, mon préféré de tous les champagnes) sont bien fraîches et, une fois à table, vous pouvez commander un menu quatre services. Cerise sur le gâteau, tout reste all inclusive, à part le fameux Ruinart ou le vin que vous aurez choisi. Un délicieux potage, des tapas de saison version portugaise, du poulet, du poisson ou un steak incroyablement bon sont servis à table. Tout est divin et tout vient du marché de Loulé, le village voisin.

Le service est fluide et correct et, sans nous en rendre compte, nous étions les derniers à devoir bouger. Pas grave: le super bar est encore ouvert – il y a même un pianiste qui joue – et le barman prend un malin plaisir à shaker dans tous les sens. Ce rituel a d’ailleurs aussi lieu toute la journée dans le pool-bar où l’on prépare non-stop une petite sélection d’excellents en-cas, du savoureux miniburger en passant par le muffin sucré, avec un barman qui semble avoir fait ce job toute sa vie. Vous voyez, c’est ça, les vacances.

Barts Boekje est un site d’adresses actualisé qui donne tous les jours de précieux conseils: aussi bien des nouveaux endroits branchés que d’excellents golden oldies. Barts Boekje trouve ses or...

Europe   Portugal   Recharger  
Récits similaires