Repas sains et savoureux: les conseils d’un guide BLUEf!t

Il faut bien le reconnaître: avec le confinement, les kilos en trop nous guettent. Difficile de résister au paquet de chips ou à un dessert et un morceau de chocolat après le souper, n’est-ce pas? Pas très sain tout ça, surtout en cette période où la santé est essentielle. Comment faire pour éviter de vider le garde-manger en une seule journée? Nous avons demandé conseil à Lars Löwe, guide BLUEf!t.

Habituellement, chez TUI BLUE, nous vous aidons à retirer le maximum de vos vacances et à revenir à la maison en pleine forme. En ce moment, nous vous aidons à recharger vos batteries et à vous sentir bien dans votre peau à la maison. Pour ce faire, nous vous proposons une série de trois articles que nous avons débutée la semaine passée avec le blog comment rester en forme mentalement. Le troisième article expliquait comment rester en forme physiquement et voici donc le thème de cette semaine: comment soigner à son alimentation.

Commençons par la question que tout le monde se pose: pourquoi une bonne alimentation est-elle si importante?

« On est ce qu’on mange. Autrement dit: si certains nutriments viennent à manquer dans votre organisme, il y a de fortes chances que vous ayez du mal à vous concentrer et que vous vous sentiez faible et fatigué. Chaque être humain a besoin de glucides, de protéines, de lipides, de vitamines et de minéraux pour rester en bonne santé. Une alimentation saine et variée permet de se sentir mieux physiquement, d’avoir de l’énergie et de tomber malade moins souvent. Elle joue également un rôle crucial sur la qualité du sommeil. Et ne dit-on pas que l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt? De plus, l’alimentation détermine également l’humeur. L’estomac influe souvent surle comportement. »

C’est bien connu, effectivement. Comment l’expliquer?

« La flore intestinale est reliée au cerveau. Ce qu’on ingère va donc avoir un effet sur les intestins, mais aussi sur le cerveau. Les fibres alimentaires favorisent une flore intestinale équilibrée. En revanche, un surplus de graisses animales et de sucre peut la perturber et altérer ainsi notre comportement. »

Que peut-on manger pour rester de bonne humeur?

« Les aliments riches en tryptophane (un acide aminé) comme les figues, les dates, le cacao, les céréales complètes ou les légumineuses sont bons pour le moral. Le tryptophane permet de booster la production de sérotonine, essentielle pour l’activité intestinale et le sommeil. C’est également un antidépresseur et il améliore l’humeur.

Avez-vous d’autres recommandations à nous donner?

« La mâche, les graines de tournesol, l’avocat, les lentilles et le foie sont riches en vitamines B. Ces aliments, tout comme l’acide folique, sont essentiels au bon fonctionnement du système nerveux. Une mauvaise humeur ou la nervosité pourrait donc témoigner d’une carence. Le magnésium contribue également à lutter contre la fatigue et à réguler la nervosité. Vous pouvez retrouver ce minéral dans les noix, les légumineuses, les framboises, les bananes, les kiwis et les ananas. »


Découvrez aussi le secret des habitants de 5 pays pour garder la forme


C’est noté, mais: comment faire (après avoir consommé ces produits) pour ne pas mettre la main sur ce(s) paquet(s) de chips?

« Pour de nombreuses personnes, changer ses habitudes alimentaires constitue un véritable challenge, mais il est important de relever ce défi. Petite remarque: ces réflexes ayant été adoptés sur une période prolongée, il vous sera difficile de modifier votre comportement alimentaire en moins d’un mois. Il vous faudra trouver l’énergie et la volonté nécessaires. Voici quelques conseils pour vous aider. »

  1. Des petits objectifs
    Ne visez pas trop haut pour commencer et fixez-vous de petits objectifs, plus facilement réalisables, de manière à vous sentir motivé(e).
  1. Étape par étape
    Procédez étape par étape sans que le fossé entre deux paliers ne soit trop grand. Privilégiez la continuité.
  1. Chaque chose en son temps
    N’essayez pas de modifier toutes vos habitudes en même temps. Cela peut être démotivant. Commencez par un ou deux réflexes alimentaires que vous avez adoptés il y a un certain temps et sur le(s)quel(s) vous souhaitez travailler. Attendez quelques mois avant de passer à l’étape suivante.
  1. Pour vous-même
    Fixez uniquement des objectifs que vous voulez atteindre. Chaque modification que vous apportez à votre mode de vie est le reflet de votre volonté de faire quelque chose de bien pour votre corps. Ne vous laissez donc pas influencer par les autres. De tels changements ne s’effectuent pas du jour au lendemain.
  1. Les revers
    Acceptez les contretemps. Il est possible que vous retombiez dans vos anciennes habitudes. Pas de panique. Revoyez vos objectifs à la baisse, redéfinissez-les si besoin et recommencez à votre propre rythme.

Vous avez un dernier conseil?

« Oui. L’idéal est que votre famille ou votre conjoint(e) puisse également y prendre part. C’est plus motivant. Utilisez votre temps libre pour inventer et concocter ensemble des plats à base de produits frais et sains. Inutile de préparer des recettes sophistiquées, vous pouvez facilement obtenir de délicieuses assiettes en 20 ou 30 minutes. N’oubliez pas non plus de prendre l’air de temps en temps. Allez vous promener et profitez du printemps. Vous vous exposerez ainsi aux rayons du soleil qui permettront à votre organisme de produire la vitamine D. Vous avez tout à y gagner. »

Vous souhaitez déguster des plats délicieux et équilibrés? Alors, chez TUI BLUE, vous êtes à la bonne adresse. Barts Boekje s’est rendu en Algarve, au Portugal, au TUI BLUE Falésia et a pu profiter de toutes sortes de délices: Un peu de tout: du local, de l’authentique et de l’all inclusive.

Recharger  
Récits similaires