Travailler comme steward ou hôtesse de l’air chez TUI: Lara répond à toutes vos questions

Qui n’a jamais entendu « Quand je serai grand(e), je serai steward/hôtesse de l’air »? Que ce soit un rêve caressé depuis tout petit ou une envie venue plus tard, ce métier fascine bon nombre de gens. Et comment leur donner tort? Les stewards/hôtesses passent la journée entière la tête dans les nuages, font escale dans les plus belles destinations et ont une bucklet-list infinie. Bref, un vrai travail de rêve. Sur nos canaux sociaux, vous avez envoyé toutes sortes de questions auxquelles Lara, Cabin Crew Member chez TUI, se fera un plaisir de répondre dans ce blog. Bonne lecture!

Commençons par les présentations. Depuis combien de temps es-tu hôtesse de l’air chez TUI?

J’exerce la fonction de Cabin Crew Member chez TUI depuis 2021. À mes 26 ans, je suis passée de l’enseignement à l’aviation. J’ai adoré exercer mon métier d’institutrice maternelle pendant quatre ans, mais j’avais envie de prendre l’air. Comme il n’y a pas d’âge pour devenir Cabin Crew Member, je n’ai pas hésité.

Combien de temps dure la formation de Cabin Crew Member et comment se déroule-t-elle ?

La formation que j’ai suivie a duré deux mois et était scindée en cinq sujets : la formation initiale, les premiers secours, l’incendie et la sécurité, le volet commercial et, enfin, la pratique avec les vols d’entraînement. Il faut obtenir un résultat d’au moins 80 % à chaque examen par partie. Une fois les quatre premiers examens réussis, on reçoit notre uniforme pour les vols d’entraînement. C’est là que les choses sérieuses commencent. On bénéficie évidemment d’un bon accompagnement. Après le release flight, on reçoit officiellement notre wing et c’est parti!


Hôtesse de l’air: comment un rêve d’enfant devient réalité


Combien d’heures d’affilée peux-tu travailler au maximum?

De manière générale, nous avons des semaines de 7/3 (7 jours de travail, 3 jours de repos) ou 6/2 (6 jours de travail, 2 jours de repos). Nous prestons un shift de maximum 13 heures par jour de travail. C’est un peu plus sur les vols long-courriers, mais nous avons l’occasion de prendre une pause. Il faut au moins 12 heures de repos entre chaque shift.

Les semaines sont variées, et c’est agréable. J’ai par exemple une semaine avec uniquement des vols le soir ou le matin, ou une combinaison des deux. Il arrive aussi régulièrement que je commence tôt 2 ou 3 jours, puis que j’aie un shift le midi et que je termine par quelques vols le soir ou la nuit.

Les jours de travail où je ne vole pas, je suis en stand-by. Cela signifie que je ne sais pas encore si je dois voler et où je vais. Ils appellent alors en dernière minute si quelqu’un d’autre de l’équipage est absent. Comme vous pouvez le constater, les semaines se suivent mais ne se ressemblent pas et sont surtout imprévisibles, ce qui rend le travail passionnant et dynamique. Nous recevons notre horaire chaque semaine et nous avons un aperçu d’un mois. Comme on termine souvent à midi le week-end et les jours de stand-by qui durent jusque midi, on a beaucoup de temps libre.


Embarquez avec l’équipage TUI: une journée avec une hôtesse de l’air


Comment les destinations sont-elles déterminées? Te sont-elles attribuées ou peux-tu aussi choisir?

Les destinations que je rallie sont choisies aléatoirement par notre système de programmation. Il peut s’agir de vols à destination de Malaga, Tenerife ou du Mexique. En outre, nous pouvons demander des vols spécifiques si notre famille est à bord par exemple, et si c’est possible au niveau de l’horaire. Chaque destination et chaque aéroport est unique. Il faut mener cette vie pour en comprendre la magie. Être hôtesse de l’air, ce n’est pas un travail, c’est un mode de vie.

Envie de savoir à quoi ressemble la journée de travail d’un steward ou d’une hôtesse de l’air? Dans ce cas, lisez la suite. La vie de Cabin Crew Member offre tant de diversité et d’opportunités. Découvrez la vie d’un steward ou d’une hôtesse de l’air et embarquez avec eux.

Découvrez-en plus sur: Dans les coulisses   Familiarisé avec  
Récits similaires