En vacances avec un enfant et un bébé: circuit dans les États-Unis

Il n’est pas si loin le temps où vous partiez en voiture avec vos parents dans un camping en France pour démonter la tente deux semaines plus tard et rentrer à la maison. Aujourd’hui, vous vous retrouvez vous aussi face à ce choix avec deux jeunes enfants: partir dans un camping municipal en France ou vous offrir quand même un voyage lointain comme vous aviez l’habitude de faire avec votre conjoint avant l’arrivée des enfants. Nous avons pris notre décision: c’est parti pour la grande aventure avec un jeune enfant et un bébé dans l’ouest des États-Unis.

Les 3 P: préparer, préparer, préparer

Que faire aux USA? Cette question fut le fil rouge de nos préparations pour ce circuit dans l’ouest des États-Unis. Ce qui n’était au début qu’une petite liste de choses à faire s’est transformé en une longue série de points qui devaient être réglés avant même de pouvoir prendre le départ pour cette grande aventure. Car rien n’y fait: tout est pensé pour que ce voyage soit le plus adapté possible aux enfants. Nous avons vite appelé à la rescousse une employée de l’agence de voyages TUI qui nous a aidés à concocter le voyage parfait.

Première étape: la voiture de location. Si nous montions autrefois sans problème dans un bus délabré, avec deux enfants à l’arrière, on veut que tout soit en ordre. L’avantage lorsqu’on loue une voiture auprès d’une agence de voyages, c’est qu’ils savent précisément de quelles assurances nous avons besoin et quel fournisseur est fiable. Nous ne voulions pas d’un circuit standard, mais nous ne voulions pas non plus d’un enfant et d’un bébé en pleurs pendant que papa en sueur doit se démener pour trouver un hôtel. Nous avons donc consulté les circuits déjà existants chez TUI et, après mûre réflexion, nous avons ajouté quelques jours de repos supplémentaires à notre itinéraire. Idéal pour ne pas devoir prendre la voiture chaque jour et pour pouvoir profiter de quelques moments en toute tranquillité.

Astuces pour partir loin avec de jeunes enfants

Pour un peu plus de confort, nous avons opté pour un vol direct de Schiphol à San Francisco. Il ne nous restait plus qu’à nous asseoir confortablement sans être ennuyés par des escales. Mais comment survivre à un vol de 12 heures avec un bébé d’un an et un enfant de 2 ans? Pas de panique! Avec suffisamment de distractions et le matériel adéquat, tout se passe très bien. Par exemple, après avoir fait quelques recherches, nous avons découvert la JetKids Bedbox. Vous pouvez emporter cette petite valise pratique comme bagage à main, et elle peut se transformer en un petit lit facilement ajustable au siège. Nos petits bouts ont pu s’allonger confortablement et – hourra! – dormir pendant le vol. Pour tuer le temps à bord, nous avons donné à nos enfants un petit cadeau toutes les deux heures avec lequel ils jouaient sagement. Un petit livre comme « Timoté prend l’avion » est très sympa pour préparer votre enfant au « grand voyage ».

Randonner comme des pros

Les parcs nationaux et les métropoles comme San Francisco et Los Angeles font partie des priorités des personnes visitant l’ouest des États-Unis. Pour nous aussi, mais avec un petit défi supplémentaire: nous voulions que cette visite des attractions phares soit aussi chouette pour les enfants. Nous avons lu partout qu’il était conseillé d’emporter un bon porte-bébé. C’est pourquoi nous avons loué deux porte-bébés spécialement conçus pour l’été, qui m’ont personnellement vraiment sauvé la vie. Ils sont parfaitement adaptés aux contrées plus chaudes. Ainsi, votre petit bout n’a pas trop chaud lorsqu’il est confortablement installé sur votre dos. Avec nos petits globe-trotteurs, nous avons aussi réalisé quelques « trails » dans les parcs nationaux en passant par de superbes points de vue et curiosités qui figuraient sur notre liste de souhaits personnelle. Au Grand Canyon et au parc national de Zion, nous nous sommes même facilité les choses: là-bas, une navette vous conduit vers les principaux points de vue.

Tout en nous promenant, nous sommes allés de surprise en surprise. Mon petit garçon ne cesse de parler des « trèèèèès grands arbres » observés au parc national de Sequoia et de la tarentule du parc de Zion. Et lorsque nous croisons un écureuil à la maison, il s’écrie avec enthousiasme: « Regarde papa, un écureuil américain! », en faisant référence aux nombreux rongeurs croisés au Grand Canyon. Pour visiter les grandes villes, nous avons mis nos principes de côté et avons commandé à l’avance des tickets pour le bus hop-on-hop-off. Lorsque nous voulions descendre du bus pour aller voir une curiosité de plus près, nous dépliions la poussette pour notre fille et avions le porte-bébé sous la main au cas où notre fils ne voulait plus marcher.

Vous aurez envie d’y séjourner

Lors de la réservation de notre circuit, nous avons cherché avec l’agence de voyages des logements adaptés aux enfants. Ainsi, en voiture, nous pouvions amadouer nos enfants en leur parlant déjà d’une chouette piscine ou, encore mieux, d’une aire de jeu où ils pourraient dépenser leur énergie. What happens in Vegas, stays in Vegas, mais nous pouvons tout de même vous confier ceci: à Las Vegas, vous devez absolument loger au Circus Circus Hotel! Nos enfants se sont amusés follement au gigantesque parc d’attractions couvert et au parc aquatique en plein air de cet établissement.

Toutefois, notre plus beau logement était celui de Groveland, près du parc national de Yosemite. Nous y avons séjourné au milieu de la forêt, dans un chalet en bois typique, comme on n’en voit que dans les films. Les enfants avaient déjà repéré la ferme pédagogique de la voiture. Il fallait donc nous y rendre en priorité. Comme les enfants entrent facilement en contact entre eux, ils se font très rapidement de nouveaux amis. Notre petit garçon avait reçu à San Francisco une petite batte de baseball pour enfants des San Francisco Giants. Un jour, je l’ai surpris à jouer au baseball avec ses nouveaux copains près de notre chalet. Installés à la tombée de la nuit sur notre terrasse avec vue sur les montagnes de Yosemite, nous vivions vraiment le rêve américain.

Des portions plus larges que larges dans votre assiette

Le gros avantage des États-Unis, c’est que l’on y sert tout ce que les enfants aiment. Malheureusement pour mes enfants, lorsqu’on cherche bien, on trouve aussi des restaurants ne proposant pas de fast-food. Par exemple, le restaurant italien DiCicco’s à Oakhurst (près du parc national de Yosemite) est vraiment conseillé si vous souhaitez déguster un plat de pâtes fraîches avec toute la famille. Nous renoncions certains jours à aller au restaurant. Cela nous permettait d’éviter l’embarras des livres à colorier au restaurant pour aller plutôt chercher nous-mêmes dans d’immenses magasins comme Walmart (qu’est-ce qui n’est pas immense aux USA?) tous les ingrédients pour réaliser un succulent repas. Et puis, qui ne rêverait pas de faire un barbecue avec toute la famille dans sa propre véranda avec une vue incroyable aux States? Conseil: achetez une glacière chez Walmart pour pouvoir garder vos boissons et sandwichs au frais lorsque vous êtes en déplacement. Vous avez ainsi toujours des boissons fraîches à portée de main lors des trajets en voiture et vous pouvez vous arrêter en route sur une chouette aire de pique-nique pour manger vos sandwichs.

Notre itinéraire

Ce circuit avec nos enfants à travers l’ouest des États-Unis constitue indéniablement nos plus belles vacances à ce jour. Ne vous laissez donc pas décourager par le long voyage en avion avec les enfants: cela en vaut vraiment la peine. Sur www.tours.tui.be/fr, vous trouverez un circuit dans l’ouest des États-Unis. Comme nous, vous souhaitez faire un circuit adapté avec plus de jours de repos? Rendez-vous donc dans l’une de nos agences de voyages. Le personnel se fera un plaisir de vous aider à composer le voyage de vos rêves.

Envie d’en savoir plus sur notre formidable aventure? Vous êtes vous aussi en train de planifier un grand voyage et vous avez des questions? Réagissez sur ce blog.

Papa rempli de fierté, fan de foot et amateur de voyages: voici Maikel en quelques mots. Prêt à découvrir le monde avec ses enfants. Il a déjà effectué un circuit dans l'Ouest américain. Proch...

Récits similaires